Impact de l’environnement de travail sur le bien-être

L’impact de l’environnement de travail sur le bien-être

L’impact de l’environnement de travail sur le bien-être 768 512 Nikita

Un environnement de travail est défini par l’ensemble des éléments matériels et humains qui sont susceptibles d’influencer un travailleur dans ses tâches quotidiennes.


LES PRINCIPAUX FACTEURS QUI JOUENT SUR L’ENVIRONNEMENT DE TRAVAIL

L’atmosphère de travail a longtemps été considérée peu importante, délaissée au profit de la rentabilité de l’entreprise. Aujourd’hui, les industries ont de plus en plus conscience de l’intérêt d’un environnement de travail agréable et sain pour les employés.

L’impact de l’environnement de travail dans l’organisation des bureaux

Il joue sur la performance des salariés.

  • La relation avec ses collaborateurs
  • Le stress
  • Les aménagements individuels
  • Les aménagements collectifs
  • Les outils de travail

L’importance de créer un bon environnement de travail

Ce facteur influe directement sur le bien-être des salariés et un collaborateur heureux est un productif !

  • Meilleure performance des salariés
  • Réduction du turn-over
  • Réduction du taux d’absentéisme
  • Miser sur la motivation et l’implication des salariés
  • Marque employeur : attirer de nouveaux talents
  • Fidéliser les salariés en interne

Quelques points pour améliorer l’environnement de travail :

Hors week-end, nous passons la grande majorité de notre temps au travail, s’y sentir bien est donc essentiel. Plusieurs actions simples et non coûteuses peuvent être mise en place :

  • Impliquer les managers
  • Donner aux salariés des moyens de se réaliser dans le travail : autonomie de travail, espace de discussions…
  • Mesurer la satisfaction (individualisation des cas) : questionnaire, entretien individuel…
  • Former les supérieurs sur les différentes pratiques de management
  • Faire appel à des experts externes : formation, service de suivi psychologique, accompagnement sur mesure…
  • Management positif : reconnaissance, encouragement, gratification, évolution professionnelle
  • Favoriser la communication dans les deux sens (manager–salarié et vice versa)
  • Avantages salarié : salle de sport, machine café gratuite (et petit déjeuner), coach sportif, avantages RSE (réduction, tickets pour des évènements…)
  • Valorisation des compétences en évitant de contribuer à une atmosphère de compétition
  • Teambuiling : afterwork, évènements d’entreprise
  • Politique de recrutement : parcours d’intégration dès le premier jour du nouveau salarié, être attentif aux attentes de chacun
  • Télétravail

LA NOTION DE BIEN-ÊTRE AU TRAVAIL, QU’EST-CE QUE C’EST ?

« La notion de bien-être au travail est un concept englobant, de portée plus large que les notions de santé physique et mentale. Elle fait référence à un sentiment général de satisfaction et d’épanouissement dans et par le travail qui dépasse l’absence d’atteinte à la santé. Le bien-être met l’accent sur la perception personnelle et collective des situations et des contraintes de la sphère professionnelle. »

L’environnement de travail est-il un facteur de bien-être ?

Le concept de bien-être au travail a pris une nouvelle dimension et intègre aujourd’hui la santé physique et psychologique. Selon l’American Institute of Stress, les problèmes de santé psychologiques au travail coûtaient 300 milliards de dollars en 2006. Cette étude illustre bien l’incidence du bien-être du salarié sur sa performance et ainsi, la rentabilité de l’entreprise toute entière. Nous pouvons donc en conclure que l’environnement de travail contribue fortement au bien-être des collaborateurs.

Le saviez-vous ?

Suite au développement du télétravail durant la pandémie du Covid-19, des études ont démontré que le travail à distance favoriserait le bien-être des salariés : meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la diminution de la fatigue et du stress, meilleure concentration, augmentation de la productivité…


POURQUOI VEILLER AU BIEN-ÊTRE DE SES SALARIÉS EST PRIMORDIAL ?

La réussite d’une entreprise sur le long terme est directement liée à la façon dont les employés la perçoivent et à la façon dont ils s’impliquent. L’identité se construit en interne en parvenant à inspirer les salariés : ils sont les premiers ambassadeurs de la société.Alina Wheeler (« spécialise du concept de la marque ») dit : « On ne fidélise pas que ses clients mais également ses salariés. » La notion de « marque employeur » est apparue au début des années 1990. Elle transforme l’employé en employé « ambassadeur ». Ces employés « ambassadeur » sont souvent très impliqués et seront les plus à même de faire connaitre la marque et de la représenter : c’est un nouvel enjeu majeur.

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, la rémunération n’est plus nécessairement le principal facteur de motivation au travail : les Millénials (18/35 ans) donnent plus d’importance à l’ambiance de travail, à l’environnement de travail, aux relations avec les collègues, qu’au salaire et à la sécurité d’emploi.

De nos jours, le concept de “bien-être des salariés” devient une préoccupation majeure pour les entreprises. Il a été démontré qu’il s’agit d’un gage de productivité, de performance et d’efficacité durable.

Chez Nikita, l’environnement de travail est chaque jour repensé et amélioré pour que le personnel se sente dans les meilleures conditions possibles : local grand et lumineux, cours de sport (yoga tous les mardis et boxe tous les jeudis), petits déjeuners en équipe plusieurs fois par semaine, managers à l’écoute, formation en continue… Satisfaire ses employés est la première étape pour satisfaire ses clients.

Le coup de pouce Nikita

Selon vous, quels sont les trois principaux points qui contribuent à un bon environnement de travail ?

Marine, 24 ans, alternante en communication : « une bonne communication, des services complémentaires et avoir un espace vert »

Louis, 27 ans, responsable évènementiel : « l’ambiance de l’entreprise, autonomie au travail et moment informel avec les collègues »

Rayan, 32 ans, analyste finance : « les infrastructures de l’entreprise (bonne cantine, salle de sport), évènements internes (séminaires, afterwork), ambiance entre collègues »

Adèle, 55 ans, réceptionniste : « se sentir impliquée, avoir des retours sur son travail, bonne entente avec les collègues »

Valérie, 36 ans, testeuse de logiciel : « droit à la déconnexion (assurer équilibre vie privé/vie professionnelle), cadre de travail agréable (lumineux et bonnes conditions de sécurité), et rémunération gratifiante »

Pierre, 18 ans, stagiaire : « reconnaissance, bonne ambiance et bon environnement de travail »

> N’hésitez pas à demander un devis ou
nous contacter
pour échanger

Nous serons ravis de répondre
aux besoins de votre entreprise.

5/5 - (1 vote)